Epargne Box

Epargne Box

Tout savoir sur les livrets d'épargne

Livret A

Le livret A est le compte épargne le plus utilisé en France. On compte près de 50 millions de Livret A ouverts dans le pays qui représentent un encours de 140 milliards d’euros.

Depuis le 1er janvier 2009, à l’initiative de la commission européenne, toutes les banques françaises peuvent ouvrir ce type de livret à leurs clients. Le taux d’intérêt du Livret A est réglementé et défini deux fois par an, en février et en août.

Ses principales caractéristiques

Le minimum de versement à l’ouverture d’un Livret A est de 1,5 euro, et il n’y a aucune obligation de versement mensuel. Cependant, une personne physique ne peut posséder qu’un seul Livret A.

Son taux de rémunération annuel était de 2,25 % net en 2011 et son plafond est fixé à 15 300 euros. Les intérêts sont calculés chaque quinzaine. Enfin, aucun impôt n’est perçu sur les intérêts. C’est probablement cette caractéristique qui a fait le succès du Livret A.

Ses objectifs

Historiquement, le Livret A, crée par Benjamin Delessert sous le règne de Louis XVIII, avait pour but de résorber la crise financière faisant suite aux guerres napoléoniennes. Aujourd’hui, c’est devenu un moyen sûr et pratique de placer son épargne. Sa rémunération, bien que faible comparée à d’autres placements plus risqués, est garantie.

Depuis le gouvernement Jean-Pierre Raffarin, la rémunération du Livret A est calculée à partir d’une formule mathématique, ceci afin d’éviter les fluctuations selon les tendances politiques. Il est généralement destiné à une épargne à court terme.

Son succès est également lié aux contraintes fiscales des autres types de placements à court terme (SICAV, compte à terme, livret bancaire, etc). Le Livret A a été un acteur fondamental dans la construction de logements sociaux. En effet, 75 % d’entre eux ont été financés par ce type de placements.

Ses avantages

  • Placement sûr
  • Rémunération exonérée d’impôts
  • Fiabilité

Ses inconvénients

  • Rémunération peu élevée
  • Plafond bas

Ses enjeux

L’extension du Livret A à l’ensemble des banques françaises en janvier 2009 risque d’apporter son lot de changements au cours des prochaines années pour ce placement historiquement réservé à la Caisse d’Épargne et à la Banque Postale.

Enfin, le plafond du Livret A devrait être doublé et atteindre 30 600 euros au cours des prochaines années, d’après la promesse de François Hollande, récemment confirmée par le ministre de l’économie Pierre Moscovici. Cette mesure favorisera le Livret A au détriment d’autres types de placements comme les assurances vie.