Warning: Declaration of description_walker::start_el(&$output, $item, $depth, $args) should be compatible with Walker_Nav_Menu::start_el(&$output, $item, $depth = 0, $args = Array, $id = 0) in /home/tailleur/public_html/epargnebox.fr/wp-content/themes/epargnebox/functions.php on line 0
Les Français pessimistes sur leur capacité d'épargne | Epargne Box

Epargne Box

Epargne Box

Tout savoir sur les livrets d'épargne

Les français et la capacité d'épargne

D’un point de vue global, la crise financière et budgétaire qui a frappé l’ensemble des pays a eu un impact douloureux sur les ménages et sur leur train de vie. Néanmoins, il est à noter que les Français font parties des nationalités les plus pessimistes quant à leur avenir, en ce qui concerne leurs placements et leur capacité d’épargne.

Les Français ont le moral dans les chaussettes

En effet, un article du Figaro de Janvier 2011 titrait « Les Français, champions du monde du pessimisme », alors que des pays comme le Vietnam, la Chine ou l’Afghanistan font partie des plus optimistes. La raison est simple: les français ont perdu confiance en l’état providence, et leurs inquiétudes se posent principalement sur les capacités d’emploi et sur leur pouvoir d’achat.

Beaucoup ont d’ailleurs clairement ressenti une baisse de leur capacité d’épargne. Pourtant, les chiffres indiquent globalement le contraire : au premier semestre 2012, on recense 11,17 milliards d’euros accumulés sur les différents Livret A, et aucune baisse n’est annoncée étant donné que le taux doit être maintenu à 2,25 %. De plus, les Français ont également été qualifiés de « champions de l’épargne » l’année dernière, avec 16,9 % de leurs revenus mis de côté.

La France, terre de contraste

On constate effectivement deux tendances divergentes quant à la capacité d’épargne : le moral des français est globalement en berne et pourtant les chiffres indiquent un cercle plutôt vertueux. Il semblerait donc que ce soient plutôt les perspectives d’avenir et les annonces de plans de rigueur et de dettes faramineuses qui laissent penser aux Français que leur avenir est incertain, alors que le pays continue à dépenser et à épargner. Il conviendrait alors peut-être de s’interroger sur le rôle des médias, qui véhiculent une peur tenace du lendemain…

Laisser un commentaire