Warning: Declaration of description_walker::start_el(&$output, $item, $depth, $args) should be compatible with Walker_Nav_Menu::start_el(&$output, $item, $depth = 0, $args = Array, $id = 0) in /home/tailleur/public_html/epargnebox.fr/wp-content/themes/epargnebox/functions.php on line 0
L'augmentation de l'épargne-pension | Epargne Box

Epargne Box

Epargne Box

Tout savoir sur les livrets d'épargne

Au mois de mai, l’association Belge des Asset Managers ou BEAMA a réclamé une augmentation de l’épargne-pension. Il s’agit de leur 3ème pilier après l’assurance groupe. Cet élargissement pourrait améliorer le niveau de vie à l’âge de retraite.

La présidente de BEAMA, Myriam Vanneste était concise dans ses propos : « La pension légale est insuffisante et le sera encore plus à l’avenir pour assurer le train de vie des futurs pensionnés. »

Le produit pension-épargne

51b76c09e4b0de6db97c0df4

 

La pension-épargne permet de réaliser un investissement de 950 euros maximum pour cette année, que ce soit destiné à un produit d’assurance ou un simple fonds. L’année dernière, ce 3ème pilier a enregistré 2.8 millions de Belges inscrits, équivaut à 62% de la population active. C’est un produit avantageux, car 30% de la somme versée revient au contribuable.

Quant au plafond, BEAMA n’est pas encore satisfait et plaide pour une augmentation. « Un moyen très simple serait en effet de rehausser le niveau annuel » souligne Vanneste. A part cela, une autre piste a été évoquée ; elle consiste à élargir la gamme de produits proposés, comme des fonds qui dépassent la limite légale en vigueur ou à diriger un saut d’index vers la pension-épargne.

 Un investissement souple

392-1-fr-medium

 

 En effet, la meilleure façon de remédier à ce problème serait d’inciter chaque contribuable à investir le montant maximum chaque année. En 2013, un jeune d’une vingtaine d’annése a versé en moyenne 580 euros tandis que les gens du troisième âge versent un peu plus de 750 euros. Or, le titulaire du compte n’est pas forcément contraint de verser : « chacun peut investir en fonction de ses moyens » explique la présidente de BEAMA. Il vaut mieux donc commencer tôt pour en bénéficier à l’avenir. Contrairement aux produits d’assurance, les fonds de la pension-épargne sont dépourvus de taux minimum garanti et varient en fonction des revenus.

Laisser un commentaire