Epargne Box

Epargne Box

Tout savoir sur les livrets d'épargne

ldd

Le livret A de Crédit Agricole et le Livret de Développement Durable sont tous les deux des livrets d’épargne réglementés et défiscalisés. Malgré les nombreux détenteurs de ces livrets, il est quand même bon de savoir quelques propriétés clés qui les constituent.

Le livret A, facilité et efficacité

Le livret A est sans doute le compte français le plus utilisé, car près de 3 français sur 4, soit près d’une cinquantaine de million de français, ont recours à ce système. Ce livret avait pour but principal de résorber la crise financière sous le règne Louis XVIII, mais récemment, il est devenu un moyen sûr et pratique de placer son épargne.

Taux-Livret-A

Son succès réside dans la réalisation de nombreuses constructions de logements sociaux et sa propriété défiscalisé qui a pu devancer les autres types de placement à court terme (tel que SICAV, compte à terme, livret bancaire, etc.). Depuis le début de l’année 2009, toutes les banques françaises peuvent procéder à l’ouverture de ce type de livret suite à la résolution de la commission européenne.

Facile à accéder, il ne faut qu’un versement de 10 € en guise de dépôt d’ouverture de compte. Ses conditions de souscription sont ouvertes à tout le monde sans condition d’âge, ni de nationalité, ni de domiciliation fiscale. Par contre toutes entités (physiques ou morales) ne pourront bénéficier que d’un unique livret.

La reforme du Livret A du Crédit Agricole

Initialement, le livret A possédait un taux de rémunération annuel évalué à 2,25% et d’un plafond fixé à 15 300 €. Ces caractéristiques encrées, on fait l’objet d’une revalorisation assez déplaisante, aussi bien du côté des banquiers que des détenteurs du livret.

LivretA-3ac68

La banque est en conflit avec la disposition qui a émané d’une décision étatique en ce qui concerne la hausse du plafond du livret A. Elle dénote une double hausse en moins de 4 mois, qui fait passer la valeur du plafond à 22 950 €. La banque stipule que cette hausse n’aura pas un impact favorable sur le financement prochain des logements destinés aux démunis.

Cependant, au début du mois de février, une baisse déplaisante du taux de rémunération annuel, qui passe de 2,25% à 1,75% a été remarqué. Forte heureusement, l’usage de livret A demeure avantageux en raison de sa défiscalisation.

Le livret de Développement Durable

Le Livret de Développement Durable, quant à lui, vise spécialement à collecter des fonds dans le but de financer des travaux d’économie d’énergie dans les anciennes infrastructures et rémunérer également les PME. Il succède au CODEVI au début de l’année 2007 en gardant exactement les mêmes caractéristiques que son antécédent.

livret-de-developpement-durable

Initialement, le LDD a été plafonné à 6 000 €, pour un taux de rémunération de 2,25 % et d’un dépôt initial minimal de 15 €. Comme le livret A, ses caractéristiques connaîtront des modifications, car depuis le 1er octobre, le plafond a connu une hausse flagrante qui le ramène au double de sa valeur initiale et le taux de rémunération sera réduit à 1,75 %.

Il faut noter que l’application  du nouveau plafond du LDD de ce 1er Octobre 2012 retient à titre de dépôt le solde de total de LDD obtenu au 1er octobre. En d’autres termes, si un épargnant dont le LDD aurait un solde de 7 100 € à la date du 1er octobre, il ne pourra finalement verser que 4 900 € (12 000 – 7 100) de plus.

Laisser un commentaire